Quelles sont les conséquences d’une inscription au Fichier national des Incidents de remboursements de Crédits aux Particuliers (FICP) ?

"Etre fichés au FICP implique que vous ne pouvez plus contracter un crédit quelqu'il soit jusqu'à ce que le fichage soit levé"

Le FICP est le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. La définition donnée par la loi ets la suivante : Art. L.333-4 : « un fichier national qui recense toutes les informations concernant les incidents de paiement caractérisés liés aux crédits accordés aux personnes physiques pour des besoins non professionnels ».

La personne ne peut plus contracter de crédit jusqu’au remboursement total de ses crédits en cours. Cette situation, à priori logique au regard de la situation déjà compromise du surendetté, peut s’avérer dramatique et risque de faire plonger la personne encore plus bas dans le surendettement.

Un exemple : comment faire pour préserver son travail, sa seule source de revenu, si sa voiture tombe définitivement en panne ? Ou si tout autre imprévu aussi contraignant surgit.

En cas d’inscription par la commission de surendettement le fichage peut durer 8 ans. Le fichage FICP peut également empêcher la personne concernée de procéder au rachat de ses crédits. Ce qui peut être très dommageable au rétablissement de sa situation !