Stéphanie rétablit une situation compromise après son divorce

Amoureuse, sécurisée par les revenus confortables de son mari et la vie agréable qu’ils menaient ensemble, Stéphanie était loin d’imaginer qu’elle frôlerait le surendettement. Sans travail et criblée de dettes après un divorce difficile, elle a réagi à temps. C’est le rachat de crédit qui l’a sauvée.

Louis et Stéphanie se sont mariés sous le régime de la communauté en 2003 à Bazas, petite commune de Gironde. Durant tout le mariage, le couple a cumulé les crédits : une maison, plusieurs voitures, des meubles, des voyages, un cabinet médical.
Louis Koder est chirurgien dentiste. Il a créé son propre cabinet dans la maison familiale, l’équipant avec le meilleur matériel disponible sur le marché.
Stéphanie est infirmière de formation, elle a quitté son travail à l’hôpital pour assister son mari lors des consultations au cabinet.

En 2012, le couple se sépare. Le régime des biens communs impose, lors du divorce, le partage des biens achetés pendant le mariage. Les dettes sont également partagées par les deux ex-époux. La situation financière de Stéphanie se corse.

Le divorce la conduit au surendettement

Après la revente de la vaste maison, Stéphanie a contracté un nouveau crédit pour l’achat d’un modeste appartement sur Bordeaux. Dès lors, bien qu’ayant retrouvé un emploi à temps complet depuis quelques mois, Stéphanie a dû rapidement faire face au surendettement. La pension alimentaire que Louis lui verse est de 1 200 € et ne reflète en rien sa vie passée.

Une décision juridique défavorable, des frais importants, Stéphanie se voyait déjà au bord du gouffre. Elle a pensé qu’elle ne s’en sortirait jamais sans passer par une procédure de rétablissement personnel.
Plutôt que de laisser la situation lui échapper complètement, Stéphanie a décidé de réagir. Par hasard, sur internet, elle a découvert les services de Crédit Immobilier Direct. Avant que sa situation ne s’envenime, avant d’être fichée au FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers), Stéphanie a demandé un diagnostic sur sa situation sur Stop-surendettement.com, un service de Crédit Immobilier Direct.

Tous ses anciens crédits sont rassemblés en un seul

Dès le lendemain, le premier contact avec le télécourtier et la réponse positive de l’organisme de crédit, sélectionné quelques jours après, ont amorcé les rétablissements financier et moral de Stéphanie. Elle n’était plus seule. Des solutions étaient enfin envisageables.
Tous les crédits contractés avec son ex-époux ont été rassemblés en un seul et son endettement a été considérablement réduit. Elle y voyait plus clair sur sa situation, perdait moins de temps en négociations avec ses créanciers et surtout pouvait faire de nouveaux projets.

Exemple de rachat de crédit stop surendettement témoignage avant apes

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent.

La baisse de la mensualité entraîne l’allongement de la durée de remboursement. Elle doit s’apprécier par rapport à la durée restant à courir des prêts objets du rachat de crédits.

Financement de 88 000 € * au TAEG fixe de 5.71 % (soit un taux débiteur de 4.35%) Remboursement en 192 mensualités de 637 €. Montant total dû par l’emprunteur 129 453.77 € hors assurance facultative. Frais de dossier 1848 € ; frais de mandat 4 400 € ; frais de garantie 1705€. Exemple non contractuel, basé sur un dossier réel de rachat de credit réalisé par Credit Immobilier Direct. Les offres de crédit dépendent de la situation personnelle de chaque emprunteur. Crédit Immobilier Direct est Mandataire non exclusif en opérations de banque et en services de paiement. A ce titre, Crédit Immobilier Direct n’a pas de pouvoir décisionnaire quant à l’octroi du crédit.

 

(*) Sous réserve d’acceptation du dossier par CFCAL Société Anonyme au capital de 5 582 797 Euros Siège social: 1, rue du Dôme STRASBOURG adresse postale: BP102 67003 STRASBOURG CEDEX Tél: 03.88.21.49.89 CFCAL CCP STRASBOURG N°1118A RC: 568501282B STRASBOURG et après expiration du délai de rétractation en vigueur. Les TAEG fixes incluent tous les frais et sont calculés hors assurance facultative.